À propos des *SPOILERS*

C’est ben difficile de lire de la bande dessinée sans se faire spoiler des choses. En fait, je crois que c’est impossible. Donc j’ai fait ma paix avec ça, et vous devriez aussi.

Avengers (v.1, 1963), #59

L’affaire, c’est qu’il s’est passé beaucoup de choses durant les 82 ans de l’univers DC, ou les 59 ans de l’univers Marvel. Pendant toutes ces années où vous étiez occupé à ne pas lire de la bande dessinée (ou à ne pas exister, si vous êtes né après 1938 ou 1961), vos personnages favoris, eux, se sont mariés, ont eu des enfants, se sont séparés, ont changé de costume, ont changé d’équipe, ont changé de pouvoirs, ou ils ont pris leur retraite et leur « titre » de super-héro a été repris par quelqu’un d’autre. Pendant ce temps-là, ils ont aussi sauvé le monde une bonne vingtaine de fois, au moins. Bref, ils ont vécu toute une vie!

Donc si vous décidez de faire un bout de chemin avec eux en lisant leur dernière série, il est un peu inévitable que les auteurs tirent de l’inspiration de leur passé. Et si vous cherchez en ligne, les moments marquants de la vie de chaque personnage sont amplement discutés et débattus (donc spoilés). Même les listes de recommandations indiquent explicitement ces moments marquants.

Avec les années, ils sont devenus des points de repère. Ce serait comme parler de politique américaine sans mentionner Watergate ou le 11 septembre. Un moment donné, si vous avez joint la conversation, on s’attend à ce que vous soyez au moins familier avec ces évènements.

D’ailleurs, désolé de briser votre coeur, mais la plupart des héros meurent. Certains meurent même plusieurs fois! Lorsque j’ai commencé à lire du DC, Batman est mort deux fois, dans deux séries que je lisais.

Je vous rassure: la majorité reviennent, tôt ou tard, à la vie. Des fois, ils n’étaient même pas morts pour vrai! (Sauf Oncle Ben. Lui… il est mort pour vrai et pour toujours.)

Superman (v.2, 1987), #75

Et c’est pareil pour les méchants. Les méchants « meurent » souvent. Dans le Silver Age, on dirait même qu’ils meurent à la fin de chaque numéro. Et pourtant, ils reviennent toujours, quelques numéros plus tard, et les héros sont complètement abasourdis de voir leur nemesis toujours vivant. Quoi? Doctor Doom était pas mort pour vrai?! No shit.

Cela dit, certaines morts sont plus importantes que d’autres. La mort de Superman est célèbre, et affecte le statu quo de l’univers DC pour un bon bout de temps. Les morts et résurrections de Jean Grey des X-Men sont aussi connues que la relation père-fils de Darth Vader et Luke.

Bref, ce n’est pas comme un film qu’on n’a pas vu, et duquel quelqu’un peut nous voler le punch. C’est plus comme un univers vivant, qui a une Histoire façonnée par des centaines d’individus, chacun avec sa propre histoire, racontée dans des milliers de numéros, répartis dans des dizaines de séries différentes. C’est une longue aventure à découvrir, un numéro à la fois. Et comme pour toute aventure, c’est le chemin traversé qui compte, beaucoup plus que la destination.

Publié par Simon Cordeau

simoncordeau.net

Un avis sur « À propos des *SPOILERS* »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueueurs aiment cette page :