Les Avengers de Roy Thomas

L’Univers Marvel, c’est grand. Ça peut paraître intimidant un peu. Mais ça n’a pas de raison de l’être. C’est juste parce qu’il y a beaucoup de personnages, mais c’est, en fait, ce qui rend cet univers aussi riche et fascinant. Les Avengers en sont le meilleur exemple. Ils se retrouvent, bien souvent, au centre de cet univers. Ils sont donc de parfaits guides pour l’explorer.

Avengers (v.1, 1963), #58

Pour moi, l’Univers Marvel est devenu vivant en lisant les Avengers de Roy Thomas (#35-104). Stan Lee écrit les premiers numéros (#1-34), mais son style est trop verbeux et ses numéros sont plus difficiles à aimer. C’est sous la plume de Thomas que les histoires prennent du rythme, que les personnages gagnent en complexité et que lire devient un plaisir.

À la base, les Avengers sont une équipe de super-héros qui doivent vaincre des villains inspirés tant de drames personnels que de menaces cosmiques. Mais ce qui rend cette équipe unique, c’est l’ampleur des menaces… et le changement constant de ses membres.

Lorsque Thomas prend les rênes de la série, l’équipe compte Captain America, Scarlet Witch, Quicksilver, Hawkeye, Black Widow, Goliath et Wasp. Mais au fil des numéros s’ajoutent Hercules (oui, oui: le héros grec!), puis Black Panther, et enfin Vision. Sans compter que, parfois, Iron Man et Thor viennent faire un tour pour prêter main-forte. L’équipe est en constante permutation.

Avengers Annual #2 (1968)

Je ne vous expliquerai pas ici qui sont chacun de ces personnages. Les découvrir est la moitié du plaisir. Et ça, Thomas le comprend.

Avengers (v.1, 1963), #87

Dans le #56, il explore cette journée fatidique où Captain America s’est retrouvé congelé, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Dans le #87, il raconte (enfin!) l’origine de ce personnage jusqu’alors mystérieux, Black Panther.

Lorsqu’il crée Ultron, un ennemi récurrent des Avengers, et Vision, un membre pérenne de l’équipe, Thomas y consacre les #54-55; 57-58 pour leur genèse, avant que l’histoire ne culmine spectaculairement dans les #66-68: un arc narratif d’une rare longueur pour l’époque.

Et à travers toute la série, les personnages cherchent leur identité. Ils se questionnent sur leurs responsabilités et sur leur place dans le monde.

Avengers (v.1, 1963), #102

D’ailleurs Thomas n’a pas peur d’aborder des sujets sérieux et difficiles, comme le suprémacisme blanc (#73-74), les mouvements de libération des femmes (#83), le maccarthysme (#92) et les tensions de la Guerre froide avec l’épique Kree-Skrull War (#89-97). Des sujets criants d’actualité en 1970… et en 2020. Plus ça change…

L’introduction de ces sujets ancrés dans le réel donne à l’Univers Marvel un souffle de maturité qui le rend plus tangible, et plus complexe.

« – -Yes, even to the Avengers Mansion itself! »
Avengers (v.1, 1963), #92
Avengers (v.1, 1963), #92

Mais ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les visites impromptues d’autres personnages de l’Univers Marvel dans les aventures des Avengers. Comme lorsque Mr. Fantastic et Professor X tentent de capturer le Hulk au début d’un numéro, ou quand Captain Marvel se joint à l’équipe pour affronter les menaces cosmiques de la Kree-Skrull War.

C’est la beauté de cet univers commun. Les histoires deviennent souvent un collage organique, où les créateurs pigent dans les héros, les vilains et les concepts de cet univers immense, pour créer quelque chose d’unique et de personnel.

Quoi lire?

Avengers (v.1, 1963), #35 à 104; Annual 1-2

Publié de 1966 à 1972

À mettre sur votre liste?

Oui? C’est un classique intemporel.

Bon point de départ?

Peut-être. Pour plonger tête première dans l’univers.

Publié par Simon Cordeau

simoncordeau.net

Un avis sur “Les Avengers de Roy Thomas

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueueurs aiment cette page :